Installation électrique apparente ou encastrée dans la construction

En parlant de travaux de construction, nous sommes censés accorder plus d’attention à l’installation électrique. Ce type de travaux est loin d’être une simple affaire de câblage et de raccordement, il assure le bon fonctionnement de nombreux accessoires, appareils électroménagers, équipements de salle de bain et aussi des volets électriques. A propos de ces derniers, en cas de panne ou de blocage, pensez à Réparer votre volet roulant avec un artisan local du 19eme arrondissement de Paris 75019 car il peut résoudre ce genre de problème. Pensez toujours à faire appel à un spécialiste, il sera en mesure de vous conseiller ou de vous dépanner. Revenons maintenant à la question de l’installation électrique, comme déjà expliqué un peu plus haut, il faut donc regarder de plus près les dispositifs électriques lors de la construction de notre maison, car le fonctionnement global en dépend, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.

Choisir le type d’installation avant de procéder aux travaux de construction

Pendant la phase de préparation, vous devez déjà penser au schéma de votre installation électrique et le moment venu, vous devrez le présenter au constructeur pour qu’il en tienne compte. Si vous choisissez de réaliser une gaine électrique apparente, les travaux seront plus simples et les accessoires sont plutôt faciles à installer. Avec ce type d’installation, vous n’avez pas besoin d’incorporer l’équipement dans la maçonnerie ou de le couler avec le béton. Les profilés, gaines, tubes et autres éléments destinés à cacher les fils tels que les goulottes, les moulures, les plinthes ou autres types de couvertures sont montés en surface. Pour ce faire, le travail est principalement axé sur la fixation et l’assemblage des pièces. Jusqu’ici, tout semble facile et ne nécessite pas d’instructions particulières, cependant, certaines règles et normes doivent être respectées pour valider le travail. Entre autres, il est nécessaire d’utiliser, par exemple, des boîtes de dérivation pour assurer un meilleur raccordement et regrouper les connexions du circuit électrique. Ensuite, il est recommandé de respecter une distance minimale de 15 mm par rapport au niveau du sol pour la pose des moulures. Dans les salles de bains et autres pièces plus sensibles, l’installation et les accessoires doivent respecter les normes IP et IK. Pour tous les travaux, assurez-vous d’une meilleure étanchéité afin d’anticiper l’effet de l’humidité et des contacts physiques pouvant entraîner un court-circuit.

Pour plus de sécurité, préférez l’installation encastrée

Par rapport à l’installation électrique en saillie, l’installation encastrée offre une plus grande sécurité contre les risques et les dommages causés par le courant. Ce système est moins encombrant et optimise donc la gestion de l’espace. Tous les accessoires sont encastrés dans le béton ou cachés dans le mur pour assurer une excellente isolation. De plus, l’utilisation de manchons ICA ou de tubes en plastique rigide permet de mieux protéger les fils conducteurs de courant. Avec un outil tel qu’une rainureuse, vous pouvez facilement découper le mur pour former la rainure souhaitée. Cette pratique limite la détérioration des surfaces de travail et réduit la propagation des débris et de la poussière. Une fois le conduit électrique installé, il est temps de faire passer les fils. L’insertion des fils dans le conduit facilite leur passage et vous permettra de réparer ou de modifier plus facilement vos plans.

Le plus grand avantage est l’esthétique. Le passage inaperçu des fils vous permet de conserver l’originalité de votre mur et de votre sol. En optant pour cette solution, vous aurez plus de liberté pour configurer l’emplacement des éléments décoratifs muraux et l’installation de lustres ou d’autres objets artistiques à suspendre au plafond.

Posts created 29

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut